Le voyage...



Comment y vient-on? Comment en part-on?

Y venir

Charette à zébu sur la piste de Salary
Ca sent la fête!

Par la terre...

Une petite piste côtière, sablonneuse et rocheuse, y amène. De bons véhicules tout-terrain sont nécessaires. Deux à trois heures de route séparent Ambokatra de la route nationale 9, aujourd'hui goudronnée. Comptez 30 à 40 minutes supplémentaires pour Tuléar.

Un taxi-brousse passe quotidiennement qui, moins confortable et plus près de la réalité du pays, mettra plus longtemps à vous amener à destination. Des camions qui collectent les produits de la mer tout au long de la côte peuvent accepter de vous embarquer:bonne humeur et bonnes odeurs garanties...

En saison des pluies, le Manombo, une rivière dont on traverse le lit presque toujours à sec, près de la ville éponyme, entre la baie de Ranobe et le lagon de Salary, peut se remplir d'eau et couper la route. Mais jamais plus de quelques heures... Il suffit d'attendre que le niveau baisse.

Par la mer...

pirogue vezo, voilure réduite
Pirogue en fuite dans le vent du sud.

Le lagon et la mer offrent l'autre voie d'accès. En pirogue à voile vezo, il vous faudra un jour, parfois deux, parfois plus, selon le vent, depuis Mangily ou Tuléar au sud, ou Morombe et Andavadoaka au nord... Vous naviguerez principalement dans le lagon, plan d'eau protégé dans sa plus grande partie de la houle du large.

Vous pourrez aussi, au départ de Tuléar ou de Morombe, voyager en boutre - magnifique goëlette sur plan breton du 19eme siècle qui sert au transport des marchandises sur toute la côte ouest de Madagascar...

bateau en safari plongée
Intervalle surface

Ou affréter une embarcation motorisée depuis Tuléar, Morombé ou Mangily...

En partir

En partir? Vous n'y songez pas.

boutre dans le lagon de Salary
Un boutre passe? Qu'il passe...